La douleur et ses origines selon la méthode Kinonagaré

Qu’est-ce que la douleur ? Quelles sont ses origines ? Est-ce un symptôme ou un signal d’alarme ? Comment détecter ses causes et la soulager ? À ces questions vitales, un magnétiseur peut apporter une réponse différente de ce que vous avez l’habitude d’entendre. Mon approche holistique, notamment avec la méthode Kinonagaré, me pousse à considérer la question de la douleur sous des angles peu explorés.

L’origine de la douleur


l'origine et le traitement de votre douleur
La douleur n’est pas un symptôme en soi. Ce que l’on apprend avec le magnétisme et les méthodes énergétiques, c’est que la douleur n’est qu’un simple signal d’alarme qui intervient sur un méridien ou un centre énergétique. La cause réelle ne se situe pas forcément là où la douleur se manifeste au patient.

Selon la méthode Kinonagaré, les méridiens ou centres énergétiques véhiculent deux types d’énergies qui constituent le souffle vital du corps humain : le KI ou le CHI. En cas de dysfonctionnement ou de malaise, l’une ou l’autre de ces deux énergies peut être en déficience ou en excès, provoquant un déséquilibre. Ces irrégularités sont causées par la stase d’énergie qui enclenche un processus vicieux d’accumulation, puis de blocage qui crée une zone de tension. Cette zone de tension, c’est la douleur. 

Le traitement énergétique de la douleur


Le traitement énergétique de la douleur à Lyon (69)
Le Kinonagaré est l’application du magnétisme sur les 14 méridiens du corps humain. Le mot Kinonagaré signifie littéralement "fluctuation de l’énergie". C’est d’ailleurs une méthode énergétique qui se base sur le concept énergétique pour la détection des maux et leur guérison. Pour ce faire, le magnétiseur va agir directement sur les méridiens ou centres d’énergie du patient. Selon la méthode Kinonagaré, ces centres énergétiques diffusent deux types d’énergies : le KI ou le CHI qui constituent à eux deux le souffle vital. En agissant sur ces deux forces, le magnétiseur aide à réguler leurs déficiences ou leurs excès selon le besoin et le mal à traiter. 
 

Contact